Une serre mobile à Paris

Une serre mobile à Paris


Je vous ai parlé il y a quelques jours de le tournée Eurotour – Cultivons le goût d’ Europe. Il s’agit pour rappel d’une serre mobile qui a sillonné la France fin septembre et fera étape à Paris ces prochains jours – du 01 au 04 Octobre. L’objectif au travers d’ateliers et d’animations est d’expliquer au public comment et pourquoi certains légumes comme les tomates et les concombres sont cultivés sous serre. Voici donc, avant quelques explications de la culture sous serre à lire juste en dessous, un mini reportage photos du lancement de cette tournée qui à eu lieu sous le pluie de Bruxelles mi septembre, sur le parvis du parlement européen.

La serre sera donc à Paris du 01 au 04 Octobre. Les portes seront ouvertes De 10h00 à 18h30. RV devant le MK2 Bibliothèque François Mitterrand, au 162 Avenue de France, 75013 Paris. L’ évènement est gratuit et ouvert à tous !

Je serai présent à Paris le 02 Octobre

N’hésitez pas à me rejoindre pour venir découvrir avec moi la serre mobile et déguster quelques tomates et concombres.

LA SERRE, UN ESPACE PROTÉGÉ 

La serre assure une croissance idéale aux plants, les rend plus forts naturellement et les protège des multiples agressions extérieures : le froid, le gel, le vent, les insectes parasites, la pollution …

UN CLIMAT MAÎTRISÉ 

La lumière naturelle captée par la serre crée un micro climat idéal. à l’intérieur, température et hygrométrie sont pilotées informatiquement, le climat est ainsi parfaitement maîtrisé. 

Quand il fait froid dehors, la serre est chauffée. Le gaz carbonique produit par le chauffage est réintroduit dans la serre et permet d’améliorer la photosynthèse des plants de tomates et concombres.

LES ÉTAPES DE LA CULTURE DE LA TOMATE

La mise en culture des tomates démarre en décembre à partir de plants de 20 cm de haut fournis par des producteurs spécialisés. Un plant de tomates grandit d’environ 25 à 30 cm par semaine. Jusqu’en mars, différentes opérations vont donc se succéder afin d’apporter le maximum de lumière aux plants. 

LE PALISSAGE consiste à conduire les tiges de tomates ébourgeonnées le long d’une ficelle pour les maintenir droites. 

LA DESCENTE vise à maintenir les têtes de plantes à la même hauteur. 

LA TAILLE a pour but de retirer les bourgeons qui démarrent à l’aisselle de chaque feuille en tête de plante. 

L’EFFEUILLAGE revient à enlever les feuilles les plus basses jusqu’au niveau des bouquets de fruits maturation. 

LA POLLINISATION est assurée par des ruches de bourdons installées dans la serre. Il faut compter 55 jours pour que la fleur se transforme en fruit et 70 jours avant la première récolte. La période de récolte s’étale de mars à mi-novembre. Celle-ci se fait généralement deux à trois fois par semaine, à la main. Le conditionnement est parfois réalisé dans la serre même. 

LES ÉTAPES DE LA CULTURE DU CONCOMBRE 

Tous les plants de concombres sont femelles, ils produisent des fruits sans fécondation préalable. Nul besoin de ruches de bourdons dans la serre donc, comme pour la tomate. Il faut 22 jours pour que la fleur du concombre donne un fruit. 

Le concombre grossit d’environ 150 g par jour. Il commence à être récolté un mois après sa plantation, on peut avoir une à trois cultures sur une même parcelle, c’est à dire un à trois plants mis en place. 

En concombre, plusieurs cultures peuvent se succéder en production de janvier à fin octobre. Selon les régions de production, le démarrage est plus ou moins précoce. La récolte se fait manuellement à l’aide d’un couteau. 

Le respect strict d’un cahier des charges hyper exigeant assure un gage de qualité et de respect en faveur de l’environnement et des consommateurs 

Catégories