Artichaut parmentier de colin d’Alaska

Artichaut parmentier de colin d’Alaska


Les principes de la pêche en Alaska

SAUVAGE : L’Alaska est réputé pour sa nature immaculée et ses paysages uniques. Cet État le plus septentrional des États-Unis est entouré des eaux sauvages et froides du Pacifique Nord et de la mer de Béring. Ces océans propres abritent d’innombrables réserves de poissons sauvages, à commencer par le Saumon sauvage et le Colin d’Alaska, qui sont les espèces les plus répandues et les plus importantes au plan économique.

NATUREL : Les eaux de l’Alaska comptent plus de 40 aires marines protégées représentant près de deux millions de kilomètres carrés. Les différentes ressources marines se nourrissent exclusivement d’aliments naturels, sans intervention de l’homme, et évoluent dans un habitat naturel.

DURABLE : La protection de l’environnement est une priorité de l’industrie de la pêche en Alaska et a d’ores et déjà été inscrite dans la constitution de l’État. La stricte réglementation des volumes de pêche, doublée d’une gestion cohérente des ressources, permettent de garantir la préservation des richesses des océans pour les générations futures. Pour chaque saison de pêche, les autorités de l’Alaska calculent ainsi un nouveau seuil appelé Total Admissible des Captures (TAC), en plus des limites de captures biologiquement acceptables (Allowable Biological Catch ou ABC). Pour maintenir l’équilibre, le TAC ne doit jamais surpasser l’ABC.

Artichaut parmentier de colin
 
Pour 8 artichauts farcis
Ingrédients
  • 8 fonds d'artichauts
  • 8 fonds d'artichauts
  • 500 g de PDT épluchées
  • 500 g de PDT épluchées
  • 1 tête de brocoli en fleurettes (sans les branches)
  • 1 tête de brocoli en fleurettes (sans les branches)
  • Du parmesan à râper
  • Du parmesan à râper
  • 20 G de beurre
  • 20 G de beurre
  • 1 oeuf
  • 1 oeuf
  • Sel, poivre, lait
  • Sel, poivre, lait
  • 4 filets de poisson (ici du colin)
  • 4 filets de poisson (ici du colin)
  • 1 gousse d'ail
Instructions
  1. Cuire si besoin les fonds d'artichauts comme préconisé sur l'emballage. Réserver
  2. Plonger les PDT dans l'eau bouillante 10 minutes
  3. Poêler les filets de poisson dans de l'huile d'olive et la gousse d'ail écrasée. Réserver
  4. Ajouter les brocolis aux PDT et poursuivre la cuisson 10 minutes de plus
  5. Egoutter les légumes et les écraser à la fourchette avec le beurre, le sel, le poivre et l'oeuf
  6. Ajouter du lait jusqu'à obtenir la consistance désirée
  7. Ajouter les filets de poisson et bien écraser/mélanger le tout
  8. Farcir les artichauts et les passer au four 10 minutes à 200°
  9. Râper du parmesan sur le dessus à la sortie du four
L'avis de Camille PETIT, diététicienne et nutrionniste

images-1Combien faut-il manger de poisson par semaine ? Les recommandations aujourd’hui sont basées sur deux poissons par semaine dont au moins un poisson dit « gras » (saumon, hareng, sardine, maquereau, anchois, flétan et espadon) afin d’obtenir les acides gras indispensables à notre organisme : les oméga 3.Artichaut parmentier de colin : (2 artichauts farcis par personne). Compteur à calories : 280Kcal par personne. 13% des besoins quotidiens d’une femme et 10% des besoins quotidiens d’un homme.

Camille PETIT est diététicienne-nutritionniste. Elle a fondé Fourchette & Nutrition, un site d’informations et de consultations diététique en ligne.

Catégories
Tags