Test du CROCK-POT

Test du CROCK-POT


Crock-Pot, c’est quoi ?

Dans la désormais grande famille des assistants culinaires, je vous présente Crock-Pot. Lancée en 1970 aux Etats-Unis, Crock-Pot se définit comme une « mijoteuse électrique ». Personnellement, je vais tout simplement écrire qu’il s’agit d’une « mijoteuse à basse température avec un super couvercle sur charnière qui permet de cuire plein de choses … sans surveillance ». En fait, c’est beaucoup plus long à dire, mais ça explique un peu mieux ce qu’est Crock-Pot.

Que contient la boite ?

Pas grand chose, et c’est tant mieux. J’avoue que ma cuisine et mes placards débordent d’ustensiles et d’accessoires pour tous les robots et assistants que j’ai à ma disposition. Ici, on va à l’essentiel … j’en n’en demande pas plus. Une base de cuisson, une cuve en céramique et un couvercle sur charnière « qui tient tout seul » … et que l’on a donc pas besoin de poser à côté. 

On retrouve également bien entendu un livre de 40 recettes originales et classées par thèmes ainsi qu’un manuel d’utilisation … en français. Ce n’est pas toujours le cas avec ce type d’appareil, je le précise donc.

Que puis-je faire avec ?

Pratiquement tout : du salé, du sucré, des plats comme des desserts. Sa grande cuve en céramique de 3,5L permet de facilement et sans surveillance préparer un plat pour 4 personnes. Idéal pour nous ici à la maison.

La cuisson mijotée à basse température consiste à cuire les aliments entre 79 et 93 degrés. Ils préservent ainsi leurs saveurs, leurs vitamines et leurs minéraux. Et comme on chauffe peu, on consomme peu d’énergie … la cuisson à basse température est ainsi également un atout économique (et ça, ça compte forcément).

Les + du produit ?

  • Une cuve en céramique de 3,5L, idéale pour 4 personnes, qui peut servir de plat de présentation
  • Un couvercle qui tient tout seul … pas besoin de chercher une place pour le poser dans une cuisine déjà encombrée
  • Un mode de cuisson à basse température, bon pour le palais des gourmets … et leur portefeuille
  • Une fonction de « maintien au chaud » qui permet de préparer le plat à l’avance
  • La possibilité de programmer la cuisson
  • Un design élégant, enfin perso j’adore
  • L’affichage digital du temps de cuisson restant qui m’évite d’avoir à répondre 15 fois à la question « on mange quand »

Ce que j’en pense :

  • J’ai bien aimé la facilité d’utilisation du produit. Vraiment !  Sans une multitude d’accessoires, il ne prend pas trop de place sur le plan de travail de la cuisine. J’ai tout mis dans la cuve, je lance 3h et je touche à rien. Je peux lancer mon repas du soir bien à l’avance et le maintenir au chaud, c’est vraiment génial quand je dois gérer les douches, les devoirs et mon travail en même temps (oui, je suis un papa multitâches).
  • La cuve et le couvercle passent au lave vaisselle, même si honnêtement pour laver tout ça après la cuisson ça m’a pris 5 minutes sans avoir besoin de « prendre de la place dans le lave vaisselle pour 2 trucs ».
  • J’ai aussi apprécié le mode « pressé » qui consiste à ne pas utiliser la cuisson à basse température mais plutôt la cuisson à température élevée. On gagne du temps (le temps de cuisson est divisé par 2) mais on perd les bienfaits du mode « slow cooking ». Oui Crock-Pot est une marque américaine, so I had to finish in english ,)

J’ai décidé pour tester Crock-Pot de réaliser un mix rôti de porc et pot eu feu. En fait, j’ai tout simplement adapté une recette du livre de recettes fourni, ni plus ni moins.

Pour 4 personnes : 1 adulte et 3 enfants

  • Un rôti de porc dans l’échine de 750G 
  • 2 blancs de poireaux 
  • 6 carottes
  • 2 navets
  • 1 oignon jaune
  • 1 bouquet garni
  • 500ml de fond de veau
  • Sel – Poivre
  1. Colorer le rôti dans une poêle (optionnel).
  2. Placer tout le reste des ingrédients dans la cuve en céramique
  3. Fermer le couvercle et lancer la cuisson à basse température pour 3h
  4. Passer à table, y’a pas plus simple. 
Catégories